10/07/2008

Le dernier G8

"Tout cela peut etre décidé en moins d’une heure": s'il entend cette phrase, le Premier Ministre du Japon, actuel pays hôte, se fera hara-kiri et demandera le remboursement de tous les frais inutiles de ce sommet du G8. L'hôte suivant, Berlusconi, n'ayant pas le même courage, dira : "Mamma mia !"

Et si l'on décidait de mettre sur pied cette nouvelle gouvernance mondiale tant attendue pour ce 15 juillet ? Ainsi le Premier Ministre belge aura trouvé l'excuse inespérée et annoncer dans sa déclaration gouvernementale, actuellement vide de contenu après 13 mois de négotiations: "le problème belge est désormais inexistant puisqu'il est résolu par la gouvernance mondiale".

11:06 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |