12/03/2008

La défaite en chantant

"L'Etat (NDLR: socialiste)constitue la violence concentrée et organisée. L'individu a une âme mais l'Etat représente une machine sans âme qui ne peut se débarrasser de la violence qui l'a fait naître. Je vois croître le pouvoir d'Etat avec beaucoup  de crainte, parce qu'il se vante de faire le bien en réduisant l'exploitation capitaliste alors qu'en réalité il cause les plus graves dégâts en annihilant l'individualisme qui est à la racine de tout progrès". Gandhi par J. Attali p. 315.
Alors, demander de la cohérence à la gauche française ... S'il doit y avoir une gauche (en tant que contre-pouvoir) en Europe, elle doit être européenne et s'inspirer des partis de gauche qui réussissent. Pour l'instant, à part l'Espagne au triomphe temporaire et accidentel et les travaillistes anglais, on peut chercher.

D'après Karl Marx, le capitalisme est le passage obligé pour le communisme/socialisme.
A quand un débat (virtuel) mené par JA entre Karl Marx, Mohandas Gandhi et Blaise Pascal ?

" Les juifs nous ont donné Jésus-Christ et Karl Marx, et ils se sont payés le luxe de ne suivre ni l'un ni l'autre". Peter Ustinov

De nos jours, on les appelerait des expats.

Ouvrons nos fenêtres (windows) sur les expats de l'histoire: Bouddha, Lao-Tseu, Alexandre le Grand, Jules César, Cléopâtre (ratée), Jésus-Christ, Attila (salut l'ancètre), Mahommet, Gengis Khan, Tamerlan, Catherine et Marie de Médecis, Catherine II, Napoléon, Che Guévara, DSK du PS, etc ... dont la plupart ont eu un destin sanguinaire.

Et si notre couple présidentiel italo-hongrois allait en Equateur pour nous ramener Ingrid Bétancourt et Ugo Chavez, l'une pour donner à l'humanité un peu de sa dignité déjà fort entamée par ce cauchemar, et l'autre pour reprendre la tête du PS français qui l'a perdue depuis plus de cinq ans. Rêvons un peu !

 

10:59 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.