12/05/2007

Blair et nous

http://www.lefigaro.fr/debats/20070512.FIG000000511_blair_et_nous.htmlMontesquieu avait-il raison en disant qu'en démocratie, il faut un pouvoir et un contre-pouvoir ? Si la droite et la gauche sont d'accord sur la gouvernance du pays, alors quel est le problème ? Tout baigne, cool! On appelle cela de la démocratie éclairée. Sauf, si on s'ennuie du manque de problème, cela peut devenir de l'anarchie si le citoyen fait n'importe quoi ou de la dictature si le pouvoir réprime l'anarchie par la violence de l'autorité. La solution serait-elle au centre ? Mais le centre c'est un point où il n'y a personne ... sauf Bayrou. Non, la vie est un match que l'on ne peut jouer en l'absence d'adversaire. Vive la différence !

12:09 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.