27/01/2007

Les novices ... et les autres

Dans le privé, finir en charpie s'appelle être victime du phénomène de "burn-out". Alors il ne reste qu'à se faire soigner et c'est long d'en guérir. La France n'attend pas cela d'un président. Elle aurait plutôt besoin d'un président (roi) fainéant qui ne se montre qu'en situation de crise, via le référendum ou le net. En cela, Ségolène a toute ses chances, elle pourrait jouer la mère tranquille et François lui porterait ses charrentaises.Quant à Nicolas, à vouloir être président et premier ministre (et peut être aussi ministre de l'intérieur et des affaires etrangères), il va se brûler tôt ou tard. Suite à son dérrapage sur les enquêtes sur sa concurrente, qui dit que Chirac ne va pas en profiter pour le faire démissionner et même de le faire trainer en justice?

11:49 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.