10/01/2007

The Final Theory ou Theory of Everthing (TOE)

Lien: http://www.thefinaltheory.com/?gclid=CKjKtKKC04kCFR9dXgod...

à prendre les thèses avec une certaine réserve car non "scientifiques" telles que nous en sommes habitués depuis Blaise Pascal. D'après certains physiciens, dont le prix Nobel 2004 Frank Wilczek, l'objet du prochain prix Nobel en physique sera la TOE. De toute façon, celui qui sortira une théorie unique de l'univers qui soit crédible, recevra le prix Nobel. Cependant ce livre (que je n'ai pas lu) a l'avantage de soulever certaines questions interpellantes: notamment la nature de la force de gravité et de son éxistance même, la Théorie de la Force de Gravitation Universelle de Newton serait-t-elle une redondance des découvertes de Kepler qui n'a pas eu besoins de celle-ci pour établir aec une précision non encore démentie de nos jours le calcul des trajectoires des planètes? L'instantannéité de l'effet de la force de gravité: si le soleil disparaît de l'horizon, la terre sortirait instantannément de son orbite sans attendre 8 minutes pour recevoir l'information de la disparition de son sponsor d'énergie. Donc, le graviton, SEULE PARTICULE ELEMENTAIRE non encore mesuré (l'autre particule étant le boson de Higgs qui est sur le point d'être mesuré au Fermilab par les américains qui volent la vedette encore une fois aux européens après celui de l'A380) et probablement jamais mesurable, voyagerait à une vitesse supérieur à la lumière et peut être même d'une valeur infinie! Il faudra peut être accepter son éxistance sans aucune mesure expérimentale, quitte à facher Pascal. Alors, le paradoxe EPR, le pendule de Foucault seraient-ils dûs au graviton? A méditer, pas comme un bouddhiste mais comme un scientifique pragmatique! Sinon on lévite, il vaut mieux l'éviter. Tiens, j'entends à l'instant que l'Inde vient de lancer sa première fusée spatiale. L'orient prend la relève

11:55 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.