03/01/2007

Connaissez-vous Raimon Panikkar?

Pour le pragmatisme, est vrai ce qui réussit, et il n'y a pas de vérité absolue: Petit Larousse Illustré 1987.N'est-ce pas parce que l'Orient (Inde, Chine, Japon) n'était pas pragmatique que la révolution industrielle est née en Occident (en Angleterre, qui est pragmatique) au 19ème siècle ? Est-ce l'effet du Bouddhisme ?Il est établi que le christianisme a nui et continue à nuire le progrès scientifique (voir les créationistes). Si Einstein n'était pas "handicapé" par sa croyance, il aurait fortement contribué à mettre sur une meilleure base la physique quantique, au lieu de la bouder en disant "Dieu ne joue pas au hasard". Peut être aurions-nous compris la genèse de l'univers.A méditer. Je lirai "Le silence du Bouddha" même si je suis athée. Le bouddhisme est la croyance qui pourrait réconcilier scientifiques et religieux .... jusqu'au jour où la science prendra le dessus. Cela ne va pas tarder.Lire: "L'infini dans la paume de la main" par le moine bouddhiste Mathieu Ricard (fils de Jean-François Revel) et l'astrophysicien Trinh Xuan Thuan, p.ex. p191 à 211 Bouddhisme/Hindouisme: 70 millions de fidèles qui, en ce moment, se baignent dans les eaux ultra-polluées du Gange (leur Mère Gangi) pour en ressortir qui avec le choléra, qui avec la polio ou autres maladies horribles. En 2012 (la fête est plus importante encore)on attend au moins 120 millions de fidèles. La terre en tremblera peut être. Ajoutons à cela le sectarisme sexuel qui veut diminuer artificiellement la naissance des filles (pour éviter de payer des dots énormes pour trouver un mari à sa fille). Résultat: il y a des villes/villages en Inde qui comptent jusqu'à ...95% d'hommes! Pire: parmi les maris enrichis par la dot de leur première épouse, il y en a qui n'hésitent pas à tuer celle-ci, souvent déjà mère, pour en épouser une seconde et peut être une troisième ... sans parler des avortements officiels lorsque l'on sait que le foetus est féminin. Je fais un voyage au Rajasthan bientôt et cela m'effraie de ne pas pouvoir me retenir devant une "civilisation" qui honore plus les vaches que les femmes. J'en dirai peut être un mot à mon retour sur ce blog, s'il éxiste encore, ou sur le mien ...Islamisme: 3 millions de fidèles qui, en ce moment et chaque année un peu plus nombreux, se rendent à la Mecque pour jeter des cailloux sur un diable imaginaire. Ce pèlerinage fait des centaines ou milliers de victimes, sauf cette année, miracle ...Christianisme: Les "nouvelles églises" fleurissent partout en Afrique et en Amérique latine et,en Europe, les églises du Réveil séduisent les communautés africaines. Derrière tout cela, il y a des protestants Américains, y compris les créationnistes ...Qui a parlé de progrés ? Le 21ème siècle sera celui des connaissances et non de la continuation de l'obscurantisme. Malraux couchez-vous !Postée par attila le 04 janvier 2007 à 10:32@JM> La science sans religion est boiteuse, la religion sans science est aveugle.[Albert Einstein]...car il croyait trop à un univers déterminé et déterministe pour faire une croix dessus.Vous le dites: il croyait. En scientifique, on ne croit pas, on est certain !Postée par attila le 04 janvier 2007 à 10:57 http://www.spaceandmotion.com/Wolff-Einstein-EPR-Experiment.htm > Dieu a créé l'homme. Et ensuite, pour le remercier, l'homme a créé Dieu.[Philippe Geluck]Extrait de la bande dessinée Entrechats...à son image et masculin: chaman, Zeus et Jésus dans l'ordre. A choisir, je prendrais Zeus ou Jupiter@JMIl faut pas se méprendre: je n'oserai pas m'en prendre à Einstein ! Aucun scientifique ne ferait cette erreur. Même si l'éxpérience EPR n'a pas convaincu, elle n'a pas dit son dernier mot. Et surtout, sans Einstein, on ne parlerait même pas de photon, donc pas de physique quantique. En vérité, j'ai failli prendre Pascal d'abord comme éxemple, bien connu de notre hôte JA. Peutêtre cela aurait été plus convainquant. Puis j'ai pensé à Copernic, Descartes, Gallilée ou même Newton pour illustrer l'influence de la croyance sur les scientifiques. Pauvre Giordano Bruno !Sans vouloir polémiquer avec JM, pour ceux que cela intéresse, voici un bon résumé sur le phénomène EPR, qui ne peut s'expliquer que par l'expérience, comme toute hypothèse scientifique:http://fr.wikipedia.org/wiki/Paradoxe_EPRCela va de même d'ailleurs pour le pendule de Foucault.L'expérience montre que, dans les deux cas, deux phénomènes peuvent être corrélés instantanément, sans que la lumière ait eu le temps de transmettre une information.Ceci étant, on attend toujours "La Théorie Unique" pour éxpliquer notre univers. Le nouvel collisionneur LHC du CERN devrait nous y amener bientôt. L'angoisse d'Einstein serait alors dissipée, trop tard pour lui, et une nouvelle ère s'ouvrirait pour la physique. Ou même, ce que craignent les physiciens dont plusieurs Prix Nobel, la physique moderne toucherait le terme de son parcours (commencé par Blaise Pascal dixit JA), puisqu'il ne resterait plus rien à découvrir.Des Prix Nobel convertis en chauffeurs de taxi à Genève ? Et derrière tout cela, Dieu qui ne peut même pas jouer aux dés ...on va s'ennuyer."Blessed are you when you do not give up your convictions, and yet you do not set them up as absolute norms.Woe unto you, you theologians and academicians, when you dismiss what others say because you find it embarrassing or not sufficiently learned.Woe unto you, you practitioners of religions, when you do not listen to the cries of the little ones.Woe unto you, you religious authorities, because you prevent change and (re)conversion.Woe unto you, religious people, because you monopolize religion and stifle the Spirit, which blows where and how she wills.” Raimon PanikkarLe Vatican a-t-il entendu (attendu) ce message pour démettre le nouvel archevèque de Varsovie après l'avoir nommé ? C'est déjà un bon signe. Au suivant, mais pour cela il faudra qu'on s'y mette tous, blogs et médias compris. C'est Copernic qui pourra relever la tête, mais il en reste tant d'autres ...En tout cas, l'effet des médias se concrétise devant nos yeux chaque jour: les enfants Don Quichotte, le plus grand hôpital italien et son état de délabrement extrême, l'arrêt des pendaisons en Irak? etc vont enfin faire bouger les élus politiques partout. Continuons d'enfoncer les clous!Lien: http://www.thefinaltheory.com/?gclid=CKjKtKKC04kCFR9dXgodEgqA3wà prendre les thèses avec une certaine réserve car non "scientifiques" telles que nous en sommes habitués depuis Blaise Pascal. Cependant ce livre (que je n'ai pas lu) a l'avantage de soulever certaines questions interpellantes: notamment la nature de la force de gravité et de son éxistance même, la Théorie de la Force de Gravitation Universelle de Newton serait-t-elle une redondance des découvertes de Kepler qui n'a pas eu besoin de celle-ci pour établir aec une précision non encore démentie de nos jours le calcul des trajectoires des planètes? L'instantannéité de l'effet de la force de gravité: si le soleil disparaît de l'horizon, la terre sortirait instantannément de son orbite sans attendre 8 minutes pour recevoir l'information de la disparition de son sponsor d'énergie. Donc, le graviton, SEULE PARTICULE ELEMENTAIRE non encore mesurée (l'autre particule étant le boson de Higgs qui est sur le point d'être mesurée au Fermilab par les américains qui volent la vedette encore une fois aux européens après celui de l'A380) et probablement jamais mesurable, voyagerait à une vitesse supérieur à cell de la lumière et peut être même d'une valeur infinie! Il faudra peut être accepter son éxistance sans aucune mesure expérimentale, quitte à facher Pascal. Alors, le paradoxe EPR, le pendule de Foucault seraient-ils dûs au graviton? A méditer, pas comme un bouddhiste mais comme un scientifique pragmatique! Sinon on lévite, il vaut mieux l'éviter. Tiens, j'entends à l'instant que l'Inde vient de lancer sa première capsule spatiale. L'orient prend la relève ...Cette capsule vient dêtre récupérée ce 21 janvier avec succès.Le problème de la Science aujourd'hui, c'est que n'importe qui croit avoir compris... n'importe quoi ! C'est la force de la Télévision et d'Internet : les gens ont tout vu et savent tout (ou plutôt croient tout savoir...) du Cancer du sein et/ou du Mexique, ils l'ont vu à la Télé !...Et bien je dis non ! Certains lisent une information dite de vulgarisation (le mot est assez évocateur...) et sur une information d'abord approximative le plus souvent mal comprise, d'aucuns se mettent à échafauder des hypothèses toutes plus infondées les unes que les autres.Voila pourquoi il faut de plus en plus douter des informations collectées sur le Net ou à la Télé : ceux qui les distillent n'en savent pas plus que ceux qui les lisent !JMPostée par JM le 12 janvier 2007 à 05:19"Tout le monde se lève pour internet !"Internet est et restera la plus grande bibliothèque vivante car elle a l'avantage de s'améliorer tous les jours tandis que les livres dans les rayons ramassent une couche de poussière tous les jours qui passent. Evidemment, vu son immensité, il faut faire un tri dans ce que l'on recherche sur internet. C'est l'envers de la médaille. Il vaut mieux l'abondance que la pénurie.Pour revenir à nos moutons, 1000 livres écrits par Raimon Panikkai ou autres savants ne valent pas ce que contient, par éxemple, ce site:http://www.spaceandmotion.com/help/introduction-physics-philosophy-metaphysics-space.htmCeci dit, à l'entête de ce site, notre hôte JA nous prévient qu'un blog n'est pas un forum ni un chat. Alors n'en abusons pas et essayons d'être constructifs en fédérant une intelligence collective. Amen ...Postée par attila le 13 janvier 2007 à 11:10 Les particules élémentaires:http://www.pbs.org/wgbh/nova/elegant/part-nf.htmlLes prix Nobel: les styles peuvent varier entre le Collège de France et MIT, ce qui compte c'est le contenu. Ceci nous pouvons le constater grâce à l'internet et faire notre jugement ou, si cela nous intéresse, interagir avec les auteurs.http://www.phys.ens.fr/cours/college-de-france/http://mitworld.mit.edu/video/204/http://www.pbs.org/wgbh/nova/elegant/part-nf.htmlEtat de connaissance des particules élémentaires:http://www.pbs.org/wgbh/nova/elegant/part-nf.htmlPostée par attila le 20 janvier 2007 à 16:56 A JMA lire la rudesse de votre verbe (ici et ailleurs), je m'interroge sur la sincérité que vous avez de communiquer de façon constructive. Est-ce pour cela que vous ne laissez aucune adresse e-mail, aucun URL ?"D'abord passionnant puis décevant car sans réelle issue ou début d'explication !..." Voici encore une source qui confirme le contenu de l'Univers Elégant:http://fr.wikipedia.org/wiki/Physique_des_particulesIl y en a des milliers d'autres.Décidemment il y a de ces négationnistes coriaces!L'abbé Pierre (paix à son âme en ce jour) a eu l'élégance de s'excuser d'avoir soutenu un négationniste notoire (Roger Garaudy) et a été blanchi subbito! Je vous suggère de vous en inspirer.@JM: C'est bon de baisser le ton, surtout sur le net cela prend des dimensions inutilement éxagérées. On dit d'ailleurs à ce sujet, plus on est loin, plus on heurte la "victime". Encore hier, j'ai entendu que qqun s'est suicidé à cause des attaques sur le net!"PERSONNE au monde n'a jamais vu une particule élémentaire. Des traces dans des chambres à bulle oui. Des particules, non. D'ailleurs si on en avait vu on saurait de quoi elles sont faites. Si, si..."D'accord, mais personne ne dit qu'il faut VOIR pour croire, St Thomas, sans vous vexer. D'ailleurs pour des particules, les voir revient à les détruire. Et puis, pour la plupart, surtout pour les plus lourds, la durée de vie est tellement courte qu'il serait impossible d'envisager des mesures au microscope éléctronique ou autre. Sans parler de l'indéterminisme quantique: on ne peut en même temps déterminer la position et la vitesse d'une particule. Alors les physiciens, depuis plus de cinquante ans, utilisent des accélérateurs énormes en rapport inverse de la taille des particules à mettre en évidence. Cette méthode n'est contestée par PERSONNE, la contestez-vous? J'ai suivi sur le net , quantités de conférences sur les sites du CERIMES, UTLS, CNRS, CERN, etc. Je ne suis pas physicien mais ingénieur civil életronicien et il me semble avoir compris leur méthode de mesure. Plusieurs en ont été récompensés par un prix Nobel. Le domaine du visible n'est qu'une toute petite partie du spectre du rayonnement électro-magnétique. Si on n'avait pas eu recours aux mesures dans l'IR, l'UV, le X, le Gamma et les ondes radios, on en serait encore à l'époque de Galilée ou Newton sur la connaissance de l'univers macroscopique!Bref, attendons la fin de cette année pour en savoir plus sur "la particule de Dieu" ou Boson de Higgs, sur le Big-Bang, sur le trou noir ... pourvu qu'il ne nous emporte pas tous, à commencer par la Suisse et la France!Enfin, dire que tout cela ne concerne que 3% de l'univers, restent la matière sombre (23%) et l'énergie sombre (74%)! Comme a dit Pascal: "Le silence éternel des espaces infinis m'effraie"@égalité: ayant quantité de sites blogs, j'essaie de référer chaque fois celui qui se rapproche le plus du sujet traité. Labyrynthe, labyrinthe comme dirait notre hôte.Internetement vôtre!Postée par attila le 27 janvier 2007 à 10:15 "nous savons pour le moment peu de choses de ce que sont ces briques fondamentales !" Si le Modèle Standard est confirmé par le LHC, alors ces briques fondamentales seront confirmées aussi et le chapitre des particules sera clos. Sinon ... on aura attribué des Prix Nobel à la légère. Contrairement à vous, j'ai plutôt tendance à croire que ce ne sera pas le cas. Wait and see! "Non, vous pensez que nous savons tout et qu'une expérience avec le nouveau "collisionneur" complètera simplement ces certitudes, je prétends moi au contraire que les nouvelles expériences vont poser plus de questions qu'elles n'apporteront de réponses..."Sans doute, la physique passera la main à la géométrie (non commutative ou autre), à la mathématique pour représenter un univers à 10, voire 26 dimensions. Mais notre connaissance des particules élémentaires (ou des cordes) sera complète comme cela a été le cas pour les éléments par le remplissage des cases du tableau de Mendeleiev. Nous saurons d'où vient la masse.Restent les 97% de l'univers. Et cela, aucune cosmogonie ne l'a prévu puisque la science n'en est consciente que depuis ...1997 !Après ces envolées lyriques, pour faire une chute optimiste, peut être pouvons-nous bientôt espérer d'aller rechercher Raimon Panikkar dans sa retraite pour lui annoncer que l'homme sait d'où il vient.Le livre du frère dominicain Jacques Arnould "Dieu versus Darwin, les créationnistes vont-ils triompher de la science?" m'inquiète pas par sa qualité et son intelligence, mais plutôt par la quantité d'écrits du même acabit que cela va générer à cause d'un public de plus en plus réceptif pour tout ce qui touche au mystique, à l'opium du peuple comme disait Lénine. Maintenant, il y a aussi des créationnistes islamiques qui ont beaucoup de succès. Ici l'auteur est aussi un scientifique. Pour lui, une preuve scientifique reste une vérité qui n'a rien à voir avec le religieux. Il continuera donc à croire à l'éxistence de dieu même si sa connaissance scientifique lui prouve le contraire! Il dit: "la vérité peut tuer". Mais alors faut-il avoir peur d'une vérité scientifique et ainsi la nier ? On dit que, dans le domaine du mysticisme religieux, l'homme ne supporte pas le vide. Alors qu'il fasse un effort.Pour l'auteur dominicain, tout se résumerait à deux mots, séparés par une lettre "s": d'un côté, sélection pour le scientifique qui déterminerait la survie d'une espèce sur une autre ou d'un phénomène sur un autre, par hasard; et de l'autre, élection pour le religieux par laquelle Dieu choisit/détermine un peuple élu et pas un autre, donne la grâce à certains élus et pas à d'autres. Comme chantait Georges Brassens, quand on est con, on est ...Postée par attila le 14 février 2007 à 10:29

12:07 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.