15/12/2006

Extrait du site blog de l'Express

PS: Au sujet de Kissinger, il s'est entretenu avec le pape dernièrement et bizarrement le discour de celui-ci s'est comme atténué vis à vis de l'islam. Je crois que si il est l'auteur de ce revirement, il mérite son nobel.Postée par erdal le 09 décembre 2006 à 13:16Kissinger, inspirateur du pape? Mon Dieu.Après avoir été celui de Nixon.Le diable et le bon dieu.Effectivement, il mérite le Nobel de l'oecuménisme.Postée par Henri le 09 décembre 2006 à 14:44re-bonsoirvous affirmez bien connaitre henri Kissinger (dont j'entend le nom,auhourd'hui,pour la 1er fois )que vous vantez les mérttes :"l’insolence de l’utopie et le désir de continuer, jusqu’à leur dernier souffle, à influer sur le monde et à écarter la barbarie, qu’ils ont connue, chacun à leur place".Pourtant dans sa biographie sur wikipedia on lui implique des responsabilité dans l'opération condore, de l'invasion du timor oriental par l'indenésie et de la violation de neutralité du cambodge pdt la guerre du vietmanrien de tres brillant!De plus dans sa chronique au point BHL affirme :"Ah ! les condoléances d'une Margaret Thatcher nous laissant entendre, sans se gêner, que l'aide des services de renseignement chiliens au moment de la guerre des Malouines valait bien, pour elle et pour les siens, quelques milliers de suppliciés, torturés à mort, assassinés... Oh ! le tonitruant silence d'un ancien secrétaire d'Etat et Prix Nobel de la paix dont nous savons et qui sait lui-même - au moins depuis le film de Christopher Hitchens, « Le Procès de Henry Kissinger », qui le suit partout, comme son ombre, comme un remords - que pèsent sur lui de sérieux soupçons de complicité avec ce qui restera comme l'une des plus sanglantes dictatures d'Amérique latine... "il y a donc un énorme décalage entre vous et mr levi sur la perception de cet homme j'aimerai bien avoir votre réaction et votre pensée sur cet homme dont vous faite l'éloge Postée par yves le 14 décembre 2006 à 20:10 PS: Moi, je connais trois Prix Nobel de la Paix, mais pas intimement: Mère Teresa (1979), Rigoberta Menchù ( 1992 ), Waangari Maathai (2004), des femmes qui valent le double de leurs équivalents masculins parce qu'elles défendent la vie et non une politique partisane.

11:41 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.