27/02/2010

hyperlien: essai

La balise html est:
<a href="mailto:j@attali.com_Src}">j@attali.com</a>
le copier/coller marche bien sur mon site, pas ici !
PS: mon idée était d'illustrer comment on fait pour cacher son identité derrière un signe insignifiant. Comme le dit JA, c'est devenu un luxe de passer incognito.

13:09 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/01/2009

Sur le dos des hippopotames

Résumé du livre

Comment être noir dans la France d'aujourd' hui ? À travers son propre parcours, Serge Bilé propose des éléments de réponses aux questions que tout le monde se pose. De la Côte d'Ivoire de son enfance au chaos actuel de ce pays, de la province française des années soixante-dix où il a grandi à l'embrasement des cités, des problèmes de carte de séjour à la recherche de sa vraie place dans la France actuelle ..., 'Sur le dos des hippopotames' est d'abord un récit dont chaque étape (l' école de journalisme de Lille, la prison à Poitiers et à Abidjan, les rencontres avec Houphouët-Boigny ou Aimé Césaire ...) permet de mesurer les bouleversements de la communauté noire depuis trente ans. Citant leurs interrogations : 'Les Noirs sont-ils des Français à part entière, ou des Français entièrement à part ?', Serge Bilé affirme que la France ne peut aujourd' hui choisir qu'une seule voie, celle d'une révolution pacifique des mentalités, respectant l'histoire de chacun et permettant à tous de vivre ensemble. C'est la conviction qu'exprime avec force 'Sur le dos des hippopotames'.

Le jeudi 01 mai 2008 à 11:35, par égalité Author Profile Page

d'égalité a attila ! ceci est un blog en l'occurence ? le blog ? de monsieur Attali . on fait des commentaires sur les sujets de ce monsieur avec qui du reste je partage beaucoups de points de vue . mon cher attila j'ai un blog sur (mon yahoo) , celui-ci est celui de nico-roi , du reste jamais personne ne commente, vous seriez ,un excellent critique approuveur ou désobligeant selon le cas mais la n'est pas le sujet .en ce qui concerne les études je suis un primaire avec une culture certaine ne vous en déplaise .ma ponctuation est de celle qui permet de ((découvrir les phrases)), mais j'ai un particuliarisme celui de faire des phrases trés longues se qui ne peut-etre lut que par des gens qui savent lire .la vanité est la richesse des imbéciles , je me taxe moi , de lire et découvrir des idées et non pas l'ortographe ou la ponctuation employés par ((les écrivaciers)) des blogs ou forums de mes lectures .vous voulez savoir qui je suis allez donc sur mon blog yahoo (( nici-roi )) sans idées préconçues , vous y trouverz sans doutes des idées qui vous feront comprendre la compléxité de la vie ce qui est aléatoire et ce qui est essentiel .je suis dans ma 73 année, j'aime les idées qui se bousculent et les programmes politiques qui sont cohérents et qui surtout réussissent .derniére mise au point que vous n'évoquez pas j'écris directement sur internet je laisse la tricherie a ceux qui en sont les spécialistes . vivent les idées véhiculées et les bonnes polémiques .rappel la phrase longue est le gage d'une certaine maitrise du Français et de la syntaxe , a l'ecole primaire on apprends a faire des phrase courte .monsieur aimé Césaire est un homme que je connais depuis mon adolescence .si vous découvriez les photos de sa carriére sur yahoo ou orange vous découvrirez a gauche sur l'une d'elle monsieur auphouet boigny ex ministre de l'état Français et ancien président de la république de cote d'ivoire bien a vous avec ma simpathie .

Pourquoi Auphouet Boigny et non Houphouët ?

J'ai trouvé un site nico-roi (et non nici-roi) mais cela ne présente, à mes yeux, aucun intérêt. Info ou intox ? 

 

09:07 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/01/2009

Site nominé

Merci bcp à tous ceux qui me lisent sur mon blog. J'ai le plaisir de leur annoncer que c'est un de mes multiples sites sur le même hébergeur (n°1 en Belgique)qui a été nominé:
http://univers.skynetblogs.be/
On reparlera donc d'univers et de physique ...en plus des petites et grandes nouvelles du monde.

14:29 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/08/2008

Commentaires: question à Jacques Attali

Nos commentaires sur un blog sont-ils comparables aux commentaires faits sur le Talmud ou la Torah par les juifs Maïmonide et Hillel, ou le musulman Averroès et le péripatéticien Alexandre d'Aphrodise (surnommé le second Aristote) sur Aristote? Ou Platon sur Socrate, ou les chrétiens Thomas d'Aquin et Saint Augustin sur Saint Paul?

De toute façon, nous sommes tous des commentateurs et ce sera à l'histoire de juger la pertinence de nos écrits ou dits. Ceux-ci sont comme des gouttes qui tombent dans une rigole qui elle-même se jette dans le fleuve de la vérité.

Euréka: entre le mot péripatéticien (promeneur) et péripatétisme (philosophie d'Aristote et de ses disciples) se trouve le mot péripatéticienne (pas de masculin): prostituée qui fait le trottoir. Voici donc établi le rapport entre le plus vieux métier du monde et l'un des plus anciens philosophes.  Je me demande ce qu'il a dit sur ce métier. En réalité, l'école d'Aristote, qui enseignait en marchant, s'appelait école péripatéticienne, nous dirions aujourd'hui nomade ou mobile. De là à déduire qu'Aristote enseignait la philo aux prostituées, c'est une (dé)marche que je n'oserai pas faire. Mais au fait, combien de péripatéticiennes savent qu'elles doivent leur nom à ce grand philosophe? Le comble pour un aristotélicien serait d'être épris d'un amour platonique d'une péripatéticienne !

12:02 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/07/2008

Le dernier G8

"Tout cela peut etre décidé en moins d’une heure": s'il entend cette phrase, le Premier Ministre du Japon, actuel pays hôte, se fera hara-kiri et demandera le remboursement de tous les frais inutiles de ce sommet du G8. L'hôte suivant, Berlusconi, n'ayant pas le même courage, dira : "Mamma mia !"

Et si l'on décidait de mettre sur pied cette nouvelle gouvernance mondiale tant attendue pour ce 15 juillet ? Ainsi le Premier Ministre belge aura trouvé l'excuse inespérée et annoncer dans sa déclaration gouvernementale, actuellement vide de contenu après 13 mois de négotiations: "le problème belge est désormais inexistant puisqu'il est résolu par la gouvernance mondiale".

11:06 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/06/2008

Défendre l'Europe

Le jeudi 26 juin 2008 à 09:26, par attila Author Profile Page

Dans l'émission "Hard Talk" de BBC World du début de ce mois de juin 2008, l'invité était Robert Kagan, le très contreversé néo-conservateur, conseiller de G.W. Bush. Maintenant qu'il est devenu conseiller de John McCain en stratégie géopolitique, il propose de créer un "Front des Démocrates" pour faire face à toutes les menaces de "pays voyoux". Ce Front aurait pour mission de défendre "les valeurs universelles" de la civilisation. Pour lui, ni la Russie, ni la Chine ne peuvent faire partie de ce club fermé car ce sont des pays à régime autocratique. Ni évidemment l'Iran, la Syrie, la Corée du Nord, le Vénézuela, le Zimbabwé, etc. La Turquie en fera partie parce que membre de l'Otan. Et cela a beaucoup plus de chance d'être mis sur pied rapidement que notre FART ou ARTF, etc. Voici l'adresse de l'émission:

http://news.bbc.co.uk/2/hi/programmes/hardtalk/7430969.stm

Le samedi 28 juin 2008 à 11:07, par attila Author Profile Page

Voilà plus de 48 heures (sans compter ma petite rectification), que personne ne s'est manifesté sur ce post. Ce silence doit-il nous rassurer, dans le sens que les menaces sur l'Europe seraient de pures fantasmes et que nous pouvons dormir tranquilles sur nos deux oreilles, ou, au contraire, nous inquiéter? Pourtant, il n'y a pas de sujet plus sérieux que la défense. Alors, je vais me permettre de lever quelques "lapins" pour, je l'espère, stimuler le débat:
- est-il "normal" qu'un seul pays, qui ne fait pas 5% de la population mondiale, se dote d'un budget militaire de plus de 50% du budget mondial ?
- est-il normal que, de ce fait, ce pays peut s'assurer de sortir toujours gagnant (sauf usage d'armes interdits) de tous les cas de figure de conflits mondiaux?
- bref, ce pays joue-t-il un "jeu" correct? Pourrait-t-on imaginer un Euro20xx où la même équipe de foot gagnerait d'année en année, pour toujours?
- est-il "normal" que les EUA implantent des bases militaires dans tous les pays ex-soviétiques ayant du pétrole dans leur sous-sol? Ce qui a eu comme résultat immédiat l'organisation de manoeuvres militaires conjointes entre la Russie et la Chine, menaçant sérieusement une paix fragile dans la région.
- est-t-il "normal" qu'un pays seul considère que ses intérêts nationaux priment sur l'intérêt de l'humanité dans son ensemble?

Le plus raisonnable serait évidemment non de "guérir" les menaces par la guerre, mais de prévenir ces menaces par la raison. Car l'imagination de l'homme, fort ou faible, est la plus fertile quand il s'agit de faire (le) mal. N'oublions pas, nous n'avons qu'une planète, la plus belle et la plus miraculeusement constituée, et qu'il suffirait d'une seule guerre pour la (nous) détruire.

C'est tout pour l'instant. Bon et paisible weekend.

Le samedi 28 juin 2008 à 14:26, par attila Author Profile Page

Voici les deux adresses:
http://blogs.lexpress.fr/attali/2008/06/defendre_leurope....

http://blogs.lexpress.fr/attali/2008/06/dfendre_leuropele...

La deuxième est incorrecte: dfendre_leuropele_livre_blanc.html, il manque un e à defendre et le_livre_blanc est de trop

Je suis passé de Firefox2 à Firefox3, mais je ne vois pas comment cela pourrait influencer cette double adresse. J'ai essayé sous IE7 et c'est la même chose.

Le lundi 30 juin 2008 à 10:32, par attila Author Profile Page

Dans son livre "Une brève histoire de l'avenir", JA nous a décrit la chronologie des évenements à venir:
- hyperempire
- hyperconflit
- hyperdémocratie
Yves Leterme disait, avant les élections de juin 2007, que la Belgique n'était pas une valeur ajoutée, en confondant d'ailleurs l'hymne national belge avec celui de la France. C'est l'argument que les Flamands veulent mettre en avant pour détruire la Belgique, pour aller directement à l'étape d'une Europe des régions. Maintenant, devenu premier ministre, il dit, tel que Pinocchio et sans rougir (mais avec des mimiques que les neuropsychologues devraient facilement identifier), que la Belgique est une valeur ajoutée, texto.
Pour l'Europe, c'est la meme chose: des politiques ou de simples citoyens disent que l'Europe n'est pas une valeur ajoutée. Ce qui veut dire, supprimons l'étape de l'Europe et allons directement à un gouvernement mondial, càd à un hyperempire. Cela peut se discuter. Mais, dans la nature, il y a des étapes inévitables, par ex. on ne devient pas adultes sans passer par l'age "ingrat" de l'adolescence, etc.
Ce qui m'effraie dans la présentation de JA, c'est l'échelle suivante: le superconflit, car elle vient avant l'hyperdémocratie. Cela veut dire en clair, entretuons-nous d'abord, puis on fera avec les survivants! Alors, dans ce contexte, à quoi bon défendre ou même construire l'Europe si c'est pour la détruire ensuite?

"... il dit, tel que Pinocchio et sans rougir (mais avec des mimiques que les neuropsychologues devraient facilement identifier) ..": un indice pour les spécialistes? il se gratte toujours le nez (et la tête) quand il ment.

Et le nez, et le nez

Et la tête, et la tête

Alouette, alouette ...

Alouette, gentille alouette ...

Le lundi 30 juin 2008 à 16:47, par attila Author Profile Page

En fait, c'est bête comme chou si on y réfléchit: un peu comme l'enseigne le bouddhisme, on n'atteint pas le nirvana d'un coup. Il faut d'abord passer par des étapes multiples. L'équivalent occidental du nirvana étant l'hyperdémocratie, pour y arriver, il faut d'abord passer par les deux autres hyper...marchés et faire ses emplettes d'empires et de conflits. Après, on aura droit au graal. C'est-a-dire, on ne peut s'assagir qu'après avoir fait des conneries. Si la France et l'Allemagne ne s'étaient pas d'abord étripées pendant des siècles, auraient-elles pensé à construire l'Europe? De Gaulle aurait-il invité Adenauer à Colombey-Les-Deux-Eglises? Que c'est touchant!

Le fait que ce sujet n'ait intéressé que si peu de monde, avec des commentaires souvent hors-objet et de niveau discutable, m'a sidéré. Enfin, c'est peut être l'effet des vacance, mais aussi de la confusion des liens et surtout de celui qui se référe au livre_blanc (de l'armée) sans en donner les détails.

Cependant, on ne peut pas clôturer ce post en laissant sous silence les événements de Sarcassonne.  Evidemment cette bavure énorme de l'armée de terre française est inacceptable et la démission du CEM Cuche est plus que normale.  Mais, se dire que la défense de l'Europe dépend de tels hommes donne froid dans le dos.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

09:27 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/06/2008

Une constitution pratique

Le mardi 17 juin 2008 à 11:15, par attila Author Profile Page

" Et comme elle ne peut avoir lieu par la réforme des textes, à la française, sans doute faut (-il)désormais tenter de la faire pragmatiquement, en changeant les habitudes, à l’anglaise : changer le contenu en changeant les pratiques, sans changer le droit." Et voilà cette perfide Albion qui nous sortira de nos embarras. Qui l'aurait cru ?

Le mardi 17 juin 2008 à 14:40, par attila Author Profile Page

Les jeux seraient donc faits et les dés pipés. Tony Blair sera, au moins a toute les chances d'être le premier président de l'UE, avec l'aval de son ami Nicolas Sarkozy. Et l'Europe aura montré quelle est incapable d'innover et surtout de donner la chance à ceux de ses citoyens qui ont des capacités à revendre, puisque les élections, les promotions se font toujours entre les gens de la 1ère Europe avec la complicité de la 2ème et au détriment de la 3ème.
A quand un Barack Obama européen? L'Amérique a toujours l'art de sortir de ses échecs avec des sauts de géants dans l'avenir. Pas (encore) l'Europe.

 

Le samedi 21 juin 2008 à 09:58, par attila Author Profile Page

J'avais déjà dit que le paroxysme de la démocratie était l'anarchie. Alors, le comble en serait-il la loi d'un sur celle du reste ? C'est bien ce que la ratification albyonne du TCE est occupée à nous démontrer: en effet, il a suffi qu'un seul citoyen anglais conteste cette ratification, pourtant bien démocratique puisque votée par les élus du peuple, pour qu'elle soit suspendue avec le risque d'être annulée si la justice en décide ainsi. L'espoir que cela ne se passe pas ainsi est réel, n'empêche que ce genre de risque aurait pu être évité. Churchill en avalerait son cigare (et son whisky) pour donner une autre définition de la démocratie.
A noter que le TCE donne la possibilité à un million de citoyens de contester une décision politique de l'UE. Cela fait un citoyen sur 500. Tandis que pour les anglais, cela fait un citoyen sur 55 millions. Il y a une différence d'échelle de plus de 100.000.

Le samedi 21 juin 2008 à 10:54, par attila Author Profile Page

@juan2008:
"Raymond - Estelle" cela me fait penser à une chanson de Soeur Sourire, qui a battu les Beatles :
Domenech ... nique ... nique

Le samedi 21 juin 2008 à 10:44, par attila Author Profile Page

"Rirss amusés..." lol ou mdr ? Oh pardon! ceci n'est pas un site de chat.

Le samedi 21 juin 2008 à 10:26, par JeanmarcR Author Profile Page

Attila, la manière dont vous pratiquez la Logique et les Statistiques dans l'argumentation est digne des chevauchées d'Attila : tout en finesse et subtilité... Rirss amusés...

Le dimanche 22 juin 2008 à 17:47, par attila Author Profile Page

"La monarchie dégénère ordinairement dans le despotisme d'un seul ; l'aristocratie dans le despotisme de plusieurs ; la démocratie dans le despotisme du peuple". Montesquieu

Le mardi 24 juin 2008 à 14:40, par attila Author Profile Page

"Quand les sauvages de la Louisiane veulent avoir un fruit, ils coupent l'arbre au pied et cueillent le fruit. Voilà le gouvernement despotique." Montesquieu dans l'esprit des lois.
N'est-ce pas ce que viennent de faire les irlandais ?

Le mercredi 25 juin 2008 à 09:53, par attila Author Profile Page

"Bah ..." ou béé! ? Comme le disait le Général, les français sont des moutons. Pour me réjouir du oui forcé des français, que les irlandais et les autres devraient vite imiter, j'ai envie d'user d'une métaphore (comme aime le faire notre hôte) chrétienne: Jésus, le berger à la recherche de la brebis égarée.
http://www.lesoir.be/forum/le_kroll/le-25-juin-2008-06-25...

Brebis égarée: alors l'Irlande, brebis de Luc ou de Matthieu ?

http://pagesperso-orange.fr/j.leveque-ocd/matthieu/nonaginta.htm

Le mercredi 25 juin 2008 à 13:15, par attila Author Profile Page

juan: à Addis, on entend, la nuit, les rugissements des lions (de Juda). Quant à vous, je vous conseille un petit stage cet été dans le Limousin pour bien vous imprégner des bruits des moutons et des veaux, car ces derniers mugissent: Meuh!, vous entendez?

Le mercredi 25 juin 2008 à 15:13, par attila Author Profile Page

A trop écouter le peuple, la démocratie s'auto-détruit:
http://www.lefigaro.fr/debats/2008/06/24/01005-20080624AR...
Il faut aider la démocratie par des garde-fous, lui donner des béquilles pour l'aider à marcher droit, càd la surveiller par un état légitime (élu), sans faille et surtout avec autorité. Sinon, ce sont les grèves sauvages, le chaos, etc. La Belgique est en train de vivre ce cauchemar depuis plus d'un an, dans le silence total, parce que des politiques ont promis n'importe quoi pour être élus et puis s'étonne que le premier ministre n'a encore rien proposé pour sortir de la m... dans laquelle il a mis le pays.

Hier matin, j'ai assisté à une cérémonie de remise de prix à l'école primaire d'une de mes petites filles. Tout de suite, j'ai été impressionné par l'atmosphère d'ordre et de discipline  qui règne dans l'établissement et qui "saute aux yeux" quand j'ai vu la directrice qui montait sur l'estrade pour s'adresser à l'assistance. Un regard , en même temps attendrissant et autoritaire, sur les premières rangées où étaient entassés les plus jeunes élèves et d'où émanait un bruit assourdissant, digne d'une volière,  insupportable pour les oreilles délicates des grands parents que nous sommes, et c'était le silence presque absolu! Puis ce même regard, toujours attendrissant mais un peu moins autoritaire se dirigea vers le reste de la salle qui s'est tue à son tour. Alors, d'un signe presque invisible de la directrice, toute la salle s'est levée comme un seul homme.  L'hôte des lieux a adressé sa première phrase à la salle: "Même si ce n'est plus à la mode, nous allons écouter l'hymne national". A peine la Brabançonne (ignorée par le premier ministre, faut-il le rappeler?) terminée, j'étais parmi les premiers qui se baissais pour m'asseoir quand, d'une voix haute et ferme, et peut-être en me regardant sans que je puisse m'en rendre compte, la directrice en tenue impeccable (pantalon et blouse), tenant fermemant son micro, dit: "Maintenant, nous allons écouter l'hymne européen".  Alors, je me redresse d'un bond et me mets à applaudir fort jusqu'à ce que je me rende compte que j'étais le seul, ce qui n'a fait que m'encourager un peu plus jusqu'à ce qu'il y ait quelques autres qui se mirent aussi à applaudir.  Mais la cerise sur le gâteau m'a touché au coeur car, à la fin de l'Hymne à la Joie, le volume des applaudissements avait décuplé. J'avais les larmes aux yeux: je me suis dit, après une semaine de joute sur ce site pour faire passer un message simple, l'abscence du bon sens européen suite à l'ingratitude irlandaise, l'Europe exsitait malgré tout et se tenait debout. Alors j'en ai voulu à tous ces nouveaux membres de l'UE qui ne veulent pas entendre parler d'hymne, ni même de drapeau européen.  Cela devrait constituer une offense grave à l'identité européenne, digne d'exclusion.

 

 

 

 

 

 

11:18 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/06/2008

Liberaltruisme

"Je n'aime pas les communistes parce qu'ils sont communistes.
Je n'aime pas les socialistes parce qu'ils ne sont pas socialistes.
Je n'aime pas les miens parce qu'ils aiment trop l'argent." Charles De Gaulle, un grand homme et un homme grand qui voyait loin.
"La droite, elle, défendait les avantages acquis ..." on attribue cette phrase plutôt aux syndicats. Il est vrai que ce ne sont pas les mêmes "avantages" puisque, pour les uns, c'est le droit au travail, tandis que pour les autres, c'est le droit de faire travailler à son avantage, donc un privilège.

Le samedi 14 juin 2008 à 09:43, par attila Author Profile Page

Nous apprendrons très bientôt, si ce n'est déjà fait aux USA ou ailleurs, que le libéralisme et l'altruisme sont inscrits dans nos neurones, grâce à la neurologie moderne. Alors nous ferons connaissance avec nous-mêmes.

 

09:26 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/06/2008

Les trois France

Le jeudi 12 juin 2008 à 18:16, par attila Author Profile Page

@juan et tous les autres surfeurs, bonjour, me revoilu! "...cet appel de l'élite au(x) sous ..." c'est un peu triché, mais bon. Il me semble que juan mord un peu fort les mollets de JA ces derniers temps, c'est son droit.
Dans mon escapade africaine, annoncée, j'ai pris comme lecture un des premiers livres de JA, "L'ordre Cannibale" que je ne croyais jamais terminer tellement il est indigeste. Eh bien c'est fait. Je pense (j'aimerais savoir ce qu'il en pense) que les pensées de JA, à l'image de celles de Blaise Pascal (son maître à penser?), se tiennent et ont leur propre logique. Mais il faut les décrypter.
Dans le sujet traité ici, ce qu'il nous résume ce n'est pas seulement la situation de la France mais de tous les pays du monde. Pour un homme qui voyage comme JA, c'est partout le même phénomène qui se déroule devant les yeux d'un observateur averti: l'ordre cannibale, mais à des degrés différents, tellement plus dramatique plus le pays est "moins développé". Sous prétexte de l'histoire de la médecine dans les différentes époques, ce livre décrit l'exploitation de l'homme par l'homme, exploitation qui a toujours régné et qui régnera encore longtemps. C'est toujours la première France(ge) qui mangera la troisième (le tiers état) ou le énième. Vu d'Afrique (a-fric), et surtout de l'Ethiopie que j'ai quittée ce minuit, c'est écoeurant.

Le samedi 14 juin 2008 à 10:44, par attila Author Profile Page

Le paroxysme de la démocratie c'est l'anarchie: moins d'un pourcent de l'UE peut jeter à la poubelle les 99% des 500 millions d'Européens! Sous le regard de la montagne qui vient d'accoucher d'une souris, les érudits comme notre hôte doivent se damander s'ils ne prêchent pas dans un désert. Mais où est passé le bon sens? (pardon mon Général)
L'UE est un couple (franco-allemand) qui a accouché de beaucoup trop d'enfants (25) à qui il a trop facilement donné la parole. Ou bien ce couple prend en main la gestion familiale en bon père/mère de famille, ou bien il se cherche d'autres couples (avec ou sans enfants) tels que Russie/Turquie ou même Brésil/Mexique (avec leurs enfants sud-américains) pour jouer dans la cour des grands avec autorité.

Le lundi 16 juin 2008 à 09:28, par attila Author Profile Page

@juan: bien vu, c'est bien à mon Ethiopie que j'étais retourné. Là-bas, comme dans toute l'Afrique, on écoute les IGP (et les IGM). Ici, cette sage coutume est oubliée depuis belle lurette et cela est à la base de nos problèmes existantiels.
Quant à la métronomie (inventée par Maelzel) de la cité par trois temps, je l'ai dit ici, c'est la même chose partout et par tous les temps. Sauf qu'en Afrique (ou en Asie) on croit vivre l'Ordre Cannibale du Moyen Age.

Le lundi 16 juin 2008 à 15:21, par attila Author Profile Page

"En Afrique, le postulat est posé une fois pour toutes, c'est la faute des l'Europe..." François Montrelay. Oui, pour les ex-colonies càd la quasi-totalité de l'Afrique, et pas pour le seul pays africain non-colonisé, càd l'Ethiopie.
" Pour ma part , ce que j'ai aimé et retenu de l'Afrique , c'est qu'elle était par nature capable de faire s'écrouler tous les schéma polytechniciens !" juan2008. Pour ma part, qui suis polytechnicien, je regrette que l'africain ne soit pas assez technicien, ni comptable car il manipule moins bien les chiffres que les palabres. Comme disait Mobutu, la politique africaine c'est la débrouille. On ne construit pas un pays, encore moins un continent, avec des paroles.

 

 

 

 

18:21 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/05/2008

La tourmente

Nicolas Hulot, au boulot
Arlette Chabot, aux sabots
Claude Chabrol, c'est rigolot
Le château brûle, Allègre rit
Bernard Kouchner aux sacs de riz
PPDA a des soucis
Jacques Attali presto au lit
Al Gor dort, le GIEC aussi
Bush rit, Sarkozy sourit
Et Carla brunit, si, si, si
Chirac se marre, derrière le bar
Ban Ki-Moon se cache sous la barre

Than Shwe consulte ses astrologues 

Leterme, quitte vite avant terme ! 

...Où sont passées mes pantoufles ?

@juan2008..."Attila m'inquiète un peu ces temps ci , ou plutôt je l'envie de commencer à atteindre le nirvana auquel l'âme déchirée et aimante de Dr TAO aspire." je ne vois pas cet étrange rapprochement.
Mais, pour être franc, ma préoccupation actuelle est d'écrire un dictionnaire négatif, càd qui élimine des mots qui n'ont plus de raison d'être. Parmi ceux-là, figurent justement "âme", "nirvana" auquel je préfère kamasutra (tiens, je ne le trouve pas dans mon dico ...). Puis viennent astrologie (dont fait usage à fond la junte birmane, notamment pour déplacer sa capitale, pour savoir si elle doit rencontrer Mitterrand, JA en sait qq chose sûrement ...), métaphysique et tous les méta..., jahvé, allah, bouddha, brahma, shiva, vishnu , ... mais je garde dieu pour donner ce tire à ... l'homme. Là, je vois mes désaccords avec DrTAO ... à défaut d'une preuve, c'est le seul être intelligent dans l'univers

10:09 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/05/2008

La Chine et ses problèmes

Un malheur n'arrivant jamais seul, voici, qu'après le séisme le plus dévastateur depuis quarante ans, la Chine est confrontée à la stabilité de ses nombreux barrages parmi lesquels celui des "Trois Vallées" de loin le plus grand du monde. Ce problème n'était-il pas prévisible? Si ce barrage "lache" les conséquences seront incommensurables et les victimes se compteront par des dizaines de millions.

10:46 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/05/2008

Le FART

Le mercredi 14 mai 2008 à 11:27, par attila Author Profile Page

On pourrait l'appeler ARTF comme dans un nouveau bloc ARTiFiciel. But what is in a name? (Romeo and Juliet)
Cette fois-ci, JA nous fait une vraie chute. Le malheur c'est qu'il a probablement raison. L'UE ne sachant pas où elle va (en ce jour, des députés du Conseil de l'Europe sont, encore une fois, en visite à Bruxelles pour comprendre les problèmes belges et donner leur avis. Encore une fois (c'est ma chute à moi) ils ne seront entendus par personne et surtout ils ne seront pas à la hauteur du "problème"). Donc on tourne en rond sans une vision à long terme, à nous chamailler sur nos différences plutôt qu'à essayer de faire disparaitre ces différences.

Voici l'UE dans sa réalité actuelle: langage de sage, diplomatique, de bois? c'est au choix mais il y a de quoi se poser des questions quant à sa vision à long terme:
http://podaudio.rtbf.be/pod/LP-MAP-INV_L-invite_de_Matin_...

Le fart me fait penser au "pschit" de Chirac et surtout à une maison dont les quatre piliers seraient constitués respectivement d'acier, d'aluminium, de bois et de bambou. On peut donc douter de sa solidité, sans être des oiseaux de mauvaise augure. Le premier handicap d'une telle "utopie" (parce qu'elle en est vraiment un exemple) est la diversité culturelle de ces quatre piliers: quatre langues très différentes (quel est le Français qui se mettrait à apprendre le turc, une des langues les plus ardues au monde, proche du Finnois; et vice-versa pour toutes les combinaisons), quatre religions (catholique, protestant, orthodoxe et musulman). Pour donner une petite chance à cette construction hétéroclite de tenir, il faudrait lui ajouter d'abord un toit qui serait constitué de la perfide Albion, ne fut-ce que pour sa langue et son whisky. Puis,  il ne faudrait pas oublier les murs pour tenir les piliers: ils seront constitués par les 25 pays de l'UE manquant au FART auxquels on ajouterait les pays du Conseil de l'Europe, les anciens pays de ex-URSS et les pays turcophiles. De cette manière, le FART, qu'il faudra rebâtiser vite autrement, aurait atteint la taille critique du milliard d'âmes pour jouer dans la cour des grands.

Le mardi 20 mai 2008 à 13:39, par attila Author Profile Page

Voici un avis avisé:
http://www.lefigaro.fr/debats/2008/05/14/01005-20080514AR...
Mais savoir qu'après tant d'années de palabres, ni la Commission ni les pays membres de l'UE n'ont donné leur avis sur les conséquences de l'adhésion d'un aussi grand pays (qui serait le plus grand de l'UE) est tout de même interpellant. N'était-il pas vraiment possible d'établir en 1999 une feuille de route pour les négociations avec des verrous qui arrêtent définitivement les négociations dès que le candidat fait preuve de non respect de certaines conditions essentielles ?

 

Dans l'émission "Hard Talk" de BBC World du début de ce mois de juin 2008, l'invité était Robert Kagan, le très contreversé néo-conservateur, conseiller de G.W. Bush. Maintenant qu'il est devenu conseiller de John McCain en stratégie géopolitique, il propose de créer un "Front des Démocrates" pour faire face à toutes les menaces de "pays voyoux". Ce Front aurait pour mission de défendre "les valeurs universelles" de la civilisation. Pour lui, ni la Russie, ni la Chine ne peuvent faire partie de ce club fermé car ce sont des pays à régime autocratique. Ni évidemment l'Iran, la Syrie, la Corée du Nord, le Vénézuela, le Zimbabwé, etc. La Turquie en ferait partie (Sarkozy sera-t-il d'accord?) parce que membre de l'Otan. Mais la France pourait poser problème. Et cela a beaucoup de chance d'être mis sur pied rapidement que notre FART.

14:03 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/05/2008

Réformer?


Dans les chroniques traitées par JA ici, il y a souvent une chute de regret, de dommage et même de fatalisme. C'était le cas dans "AGENDA 68" avec "... puis  le retour glacé de l’ordre ancien ", "En l'an 2000, les principaux  chefs d'état   s'étaient engagés aux Nations Unies  à  réduire de moitié la pauvreté dans le monde avant 2015. Il n'en sera rien ; elle   s'aggrave au contraire, en particulier en Afrique." dans "Des mots", dans le sujet traitant des sommets du G8, et dans beaucoup d'autres. A mon avis, avec raison, même si JA n'est surement pas un fataliste. Dans cette chronique, le regret que le Sénat n'est pas prêt à s'auto-réformer est révélateur d'un état de fait: aucune société humaine fonctionnant sur le modèle corporatiste n'est prête à se faire hara-kiri.

" puis  le retour glacé de l’ordre ancien" s'adresse évidemment à la méthode gaullienne de gouverner en "bon père de famille". Qu'y a t-il de mal à cela? Cette idée de De Gaulle de réformer le Sénat comme celle sur la Participation qui ont précipité son départ étaient "saines" mais combattues ardemment par l'opposition, et dont Mitterand a essayé de profiter par des méthodes "malsaines".

La France est le pays qui a  accouché de la Révolution la plus sanglante du monde en 1789, a guillotiné son roi Louis XVI en 1793 et mis à sa place un Empereur en 1802 càd seulement neuf ans après, le plus autoritaire de toute son histoire. La France sait-elle ce qu'elle veut? Peut être l'Europe et surtout le monde dans son ensemble, pour lequel la France a énormément apporté et continue à le faire, lui permettra d'ouvrir les yeux sur d'autres réalités, plus fédérantes.


11:17 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/05/2008

Agenda 68

Le vendredi 02 mai 2008 à 11:30, par attila Author Profile Page

Mai 68 c'était aussi les Beatles. Moi j'avais 31 ans et travaillais en Californie (chez Hughes Aircraft, le fleuron de l'industrie spatiale et militaire américaine de l'époque)dont le gouverneur était un certain Ronald Reagan. Nostalgie quand tu nous tient ! Los Angeles était alors le nombril du monde.
http://www.youtube.com/watch?v=Gf-Q2rDd6Tw

Le mardi 06 mai 2008 à 11:47, par attila Author Profile Page

Les mots compassion, empathie sont apparus tout au début des commentaires : inclination bouddhique que l'occident a perdu et qu'il envie à l'orient.
Puis liberté, égalité mais pas encore fraternité : source 1789, 1870, 1968, 1989. La démocratie est une vache à deux tétons : un pour l'égalité càd leitmotiv de la gauche, l'autre pour la liberté càd gagne-pain de la droite. La première a promis de partager le temps de travail entre tous, sans se rendre compte que le temps est illimité et gratuit et le diviser ne servirait à rien car il y en aurait toujours assez pour tout le monde. La deuxième a eu comme idée de faire travailler plus pour gagner plus mais sans donner les moyens d'amorcer le processus qui est détenu par le marché ou l'entreprise. Personne n'a encore proposé la fraternité càd le bien-être, le loisir, bref de passer la vie en vacances en écoutant de la musique, en dansant, en regardant ou participant à des spectacles. Poutant il y a de quoi creuser et notre hôte en sait qq chose car il écrit un livre sur la fraternité.
Utopie ? C'est le mot fort qui a aussi montré le bout de son nez ici. Faut-il condamner ce mot honi par certains. Personnellement, j'ai souvent prêché des utopies sur ce blog. Naïveté ? Chacun a le droit d'en penser ce qu'il veut, mais on n'a rien fait de grand sans utopie, sans rêve. Si JFK n'avait pas promis la lune dans la décennie 60, serait-on allé sur notre satellite naturel ? Si De Gaulle n'avait pas promis le 18 juin 1940 que la France serait libre où en serions-nous aujourd'hui. Il y a eu beaucoup d'autres utopies ou rêves qui se sont heureusement bien terminés.
Par contre, il y a des utopies qui, heureusement, n'ont pas réussi : la nazisme, le fascisme, le communisme et le socialisme scientifiques. Ces régimes ont cru qu'il suffisait de manipuler la collectivité dans son ensemble pour qu'enfin changer l'individu. Heureusement cela ne marcha pas ainsi pour ces apprentis sorciers. Car tout est dans l'individu qui détient la clé du bien comme du mal.

 Mai 68 nous a interpellés aussi par ses slogans: il est interdit d'interdire, sous les pavés la plage, et j'adore celui-ci: soyez réalistes, demandez l'impossible, etc, etc. Quoi de plus utopique ?

Pour être complet, le vrai père d'utopia est bien Thomas More, devenu Saint :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_More

Et pour en rajouter une couche, ce pays imaginaire n'était autre que l'Ethiopie, pays du Prêtre Jean, dont personne n'a trouvé la trace.  Et si vous voulez faire plaisir à un éthiopien, demandez-lui pourquoi l'éthiopien est l'homme le plus parfait que Dieu ait créé. Il sera ravi de vous raconter.

 

11:33 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Sur le dos des hippopotames

Résumé du livre

Comment être noir dans la France d'aujourd' hui ? À travers son propre parcours, Serge Bilé propose des éléments de réponses aux questions que tout le monde se pose. De la Côte d'Ivoire de son enfance au chaos actuel de ce pays, de la province française des années soixante-dix où il a grandi à l'embrasement des cités, des problèmes de carte de séjour à la recherche de sa vraie place dans la France actuelle ..., 'Sur le dos des hippopotames' est d'abord un récit dont chaque étape (l' école de journalisme de Lille, la prison à Poitiers et à Abidjan, les rencontres avec Houphouët-Boigny ou Aimé Césaire ...) permet de mesurer les bouleversements de la communauté noire depuis trente ans. Citant leurs interrogations : 'Les Noirs sont-ils des Français à part entière, ou des Français entièrement à part ?', Serge Bilé affirme que la France ne peut aujourd' hui choisir qu'une seule voie, celle d'une révolution pacifique des mentalités, respectant l'histoire de chacun et permettant à tous de vivre ensemble. C'est la conviction qu'exprime avec force 'Sur le dos des hippopotames'.

10:29 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/04/2008

L'invasion de la Gaule par Attila:

@juan2008

"La réponse cartographique que vous me faîtes me fait regretter qu'Attila n'ait pas réussi son coup et se soit fait bêtement ratatiné aux champs catalauniques !"

http://fr.wikipedia.org/wiki/Attila 

14:06 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/04/2008

Césaire et Boon

Des premiers commentaires, on sent déjà se pointer un certain parfum de bouddhisme: vacuité, peur, humanité, valeurs altruistes, ... ça promet. Pourvu que les Chinois nous comprennent et vite.
Il ressort aussi que, pour une thérapie collective, "faisons des enfants". C'est presque le message de Jésus. Darwin croirait que nous descendons des bonobos...che chi Boon !

Le samedi 26 avril 2008 à 09:34, par attila Author Profile Page

@Def
Pour enchaîner avec mon allusion au bouddhisme, ajoutons:
"Et on trouve en soi, le soleil qu’on n’a pas dehors…."
"La chaleur des intérieurs, l’baraque à frites, le maroilles, et l’aubade en haut des carillons ..."
Quant aux potentialités du Nord, j'en ai dit beaucoup ici et ailleurs, notamment face à l'arrogance de la Flandre actuelle vis-à-vis de ses concitoyens wallons. La France, qui n'a jamais eu de port d'importance mondiale, doit saisir cette occasion unique pour rendre le Nord, avec la Wallonie et le Luxembourg, prospère pour qu'elle accouche rapidement de la nouvelle capitale mondiale après Los Angeles. N'oublions pas que Pierre Le Grand a créé Saint Petersbourg sur des terres marécageuses. Quand on veut, on peut.

 Hier, le grand patron de Microsoft Steve Ballmer a lancé, avec la Région Wallonne, un centre de dévelopement à Mons. Cela, quelques mois après Google qui y construit un de ses quartiers majeurs en Europe.
... ché chi Boon !

"la voie humaine", les bouddhistes appelent cela "la voie du milieu".

http://fr.wikipedia.org/wiki/Voie_moyenne 

Situaion équivoque, ambigu, paradoxale:

http://www.monde-diplomatique.fr/2005/07/VERNEREY/12453

 
"glocal" raccourci de global et local, on y est: là où règne le paradoxe, là est la vie. Dans ma jeunesse (Dany Boon n'était pas encore né, loin de là), on m'avait enseigné que le tournaisis était le meilleur accent français et j'y crois encore, surtout que Tournai abrite aussi le picard des ch'tis, càd l'accent le plus honi de France. Donc paradoxe. Donc vie.

Le lundi 28 avril 2008 à 12:00, par attila Author Profile Page

Il était, une fois (expression belge), des Huns (accent ch'ti d'origine hunnique) et des (autres) Barbares.

   « J'ai vu Agésilas, hélas !
    Mais après l'Attila, holà ! » Nicolas Boileau
Nicolas (le Président) comme Attila sont hongrois. Je vous le disais, ce sont les expats qui font l'Histoire.

 Je ne voudrais pas clôturer ce sujet sans citer mon ami de toujours le Docteur Berhanou Abebe et ainsi faire d'une pierre deux coups car cela s'adresse à la négritude d'Aimé Césaire que nous avons un peu oublié:
"Dès le lendemain, les répercussions sont immenses. La victoire d’Adoua a un sens déterminant aussi bien pour l’Éthiopie elle-même, en faisant définitivement l’un des seuls pays non colonisé d’Afrique, que pour le reste du monde. À une époque où toute l’Afrique est aux mains du colonialisme européen, la bataille d’Adoua commence à sonner la fin d’une ère et un évènement « prémonitoire » comme le dit l’historien Berhanou Abebe. « Pour les peuples qui combattront le colonialisme et les militants qui se battront pour la liberté en Afrique, dans les Caraïbes et dans le reste du Tiers-Monde, Adoua pose les bases de la négritude, du mouvement panafricaniste et des mouvements pour les droits civiques aux États-Unis  qui y puiseront inspiration"".

@egalite ...la négritude connais pas ...
« nuit qui me délivre des raisons des salons des sophismes, des pirouettes des prétextes, des haines calculées des carnages humanisés
nuit qui fonds toutes mes contradictions, toutes contradictions dans l'unité première de ta négritude » Lépold Senghor
Il y en a qui font de la prose sans le savoir, comme Monsieur Jourdain.
Je vous lis toujours et j'admire votre style qui évite les majuscules, les paragraphes, et (sauf récemment), les ponctuations. C'est peut être pas bon pour la clarté mais c'est très fluide, lisse. Je connaissais le style sms, chat, mais pas encore celui-ci pour les blogs. Si vous écrivez un jour un livre, faites-moi savoir car je vous lirez avec plaisir. Il y a un auteur dont j'oublie le nom qui a écrit un livre sans une seule voyelle "e". Il y a aussi Raymond Queneau ...
 J'ai trouvé, vive l'internet qui est le meilleur traitement contre l'Alzeimer:

"Parmi les exemples les plus célèbres , on peut également citer la Disparition de Georges Perec, dans lequel ne figure pas une seule fois la lettre e; e qui est pourtant le caractère la plus utilisé de la langue française.

En 1960, Queneau fonde l'OuLiPo (Ouvroir de la Littérature Potentielle) avec son ami François Le Lionnais. L'OuLiPo c'est ce laboratoire littéraire préconisant l'utilisation de structures mathématiques dans la création littéraire; atelier dans lequel Queneau et ses amis ( notamment Georges Perec, Jacques Roubaud et Italo Calvino ) inventeront  de nouveaux mécanismes". Extrait de:

http://www.alalettre.com/queneau-intro.htm

 D'un côté, je suis désolé d'avoir "démasqué" "égalité", d'un autre, je suis ravi d'apprendre que nous sommes de cette même génération d'Africains d'avant mai 68 ou même d'avant la décolonisation qui sont venus terminer leurs études universitaires en France ou en Belgique. Nous sommes fiers d'être nourris de culture française aux mamelles généreuses de ces pays. Mais, je suis sûr, loin de nier nos racines africaines, nous ne sombrons pas dans l'auto-satisfaction et le nombrilisme stériles. Car, de ses origines, personne n'est responsable : il n'y a donc rien pour s'en vanter ni, au contraire, s'en gêner. Par contre, nous sommes tous comptables de notre parcours de vie.
Nous avons donc tous des racines et des ailes, qui se nourrissent, les unes, de l'eau, et les autres, de l'air. Il nous revient de bien gérer avec sagesse les deux autres éléments de la nature : la terre et le feu. Sans polluer le sol nourrissier, sans recourir à la guerre, pour aucune raison, car, alors, nous ne serions pas dignes d'être des êtres intelligents.
D'ailleurs, après notre mort, il faudra bien choisir entre la terre (càd un enterrement classique) ou le feu (càd l'incinération) pour quitter ce monde.

 

10:17 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/04/2008

Microsoft, Yahoo et nous

Cela nous ramène aux "trois pouvoirs" qui sont en réalité quatre, si on y ajoute la culture qui comprend: l'art en général (audio et visuel) les logiciels, la presse, la litérature. Le candidat français au prochain Eurovision va chanter en anglais, comme 80% des concurrents. Y a pas photo! Il y a les dominants et les dominés, pour être poli.

L'Inde nous annonce sans broncher qu'elle a comme objectif à moyen terme de dominer le monde. Pour l'instant, ce sont les Etats-Unis qui dominent le monde.  Il est à noter que les E.U. sont considérés comme le pays le plus religieux du monde tandis que l'Inde porte le qualificatif du pays le plus spirituel du monde. On connaissait l'American way of life, maintenant il y en a qui parlent  d'Indian way of life. On accorde aussi indifféremment le titre de première démocratie au monde à l'un ou à l'autre de ces deux pays. Bien que traiter l'Inde de pays démocratique avec son système de castes, base de l'hindouisme, encore vivace notamment dans le mariage inter-ethnique, pose problème.

En tout cas, il est clair que dans cette lutte pour la domination ou hégémonie mondiale, la culture est mise en avant sur toute autre forme de pouvoir, économique, technologique, industriel, militaire, etc. L'Inde a l'avantage d'avoir l'anglais comme une de ses langues majeures. Ce qui est un handicap pour la Chine qui ne parle pas (encore) de dominer le monde explicitement.

Emission de la radio belge à partir de Monbay:

http://podaudio.rtbf.be/pod/LP-BQM-INV_Bonjour_Quand_Meme... 

 http://podaudio.rtbf.be/pod/LP-BQM-INV_Bonjour_Quan...

10:15 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/04/2008

Des mots

Le samedi 12 avril 2008 à 11:21, par attila Author Profile Page

A lire la plupart des commentaires à ce jour, on ne peut qu'être d'accord. Tout ce que j'ai envie d'ajouter est que les donnateurs devraient veuiller au bon usage de leurs dons qui ne sortent pas des poches des décideurs mais des citoyens lambda, et pour cela se donner les moyens et les publier. Il n'y a pas lieu de parler d'ingérence. L'aide est une solidarités entre des peuples de différents pays. On devrait peut être conseiller aux aniciennes colonies à rouvrir leurs frontières aux entrepreneurs motivés qui sont en mesure de redresser leurs pays sans l'exploiter comme au temps de la colonisation (ex. Zimbabwé).
Il serait peut être utile de relire les oeuvres de Jean-Jacques Rousseau: Discours sur l'Inégalité (notamment en rapport avec les écrits de Thomas Hobbes), le Contrat social, etc..

"La feinte charité du riche n'est en lui qu'un luxe de plus ; il nourrit les pauvres comme des chiens et des chevaux". Jean-Jacques Rousseau (Lettres)

Ce qui est écrit par jef93 à propos du fleuve Niger pourrait presque se "copier/coller" pour le Nil Bleu.

 

 
  [Jean-Jacques Rousseau] [+]
Extrait des Lettres

 

11:24 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/04/2008

Les trois pouvoirs

Dans deux heures, l'Europe montrera aux américains que, dans l'espace, leur technologie n'est pas la meilleure en arimant de façon tout à fait automatique la navette ATV (Jules Verne) à l'ISS.
Bientôt, quand le système de guidage Galileo européen aura trouvé sont financement, le système GPS américain sera dépassé. Au CERN, ouvert au public ce dimanche 6 avril, le nouvel accélérateur de particules LHC sera inauguré fin mai et deviendra le plus grand laboratoire physique jamais construit par l'homme. Le retard de six mois de l'inauguration du LHC est dû à un défaut de fabrication des aimants fournis par le laboratoire Fermilab américain, erreur en résistance des matériaux d'un niveau d'école secondaire, selon le chef du projet. L'attribution du marché des avions ravitailleurs de l'armée américaine et ensuite de celle des anglais au groupe EADS prouve que le glas a sonné pour la supériorité américaine en aéronautique.
Après la crise financière, dûe à l'incurie américaine, l'Amérique deviendrait-il le premier pays socialiste qui mettra en pratique les théories de Marx ?
http://www.lefigaro.fr/debats/2008/03/29/01005-20080329AR...

Il y a qq mois, j'avais écrit dans ce blog, que pour dominer le monde, il faut être les meneurs dans quatre domaine:
1. économique (financier, marché, bourse, monnaie, inflation/deflation, évaluation/dévaluation, taux d'intérêt, etc.
2. technologique
3. militaire
4. culturel
Dans les trois premiers domaines, les américains peuvent être battus par les européens, les chinois, les indiens (pas les rouges qu'ils ont éliminés, les autres), et même peut être les brésiliens. La lutte militaire étant la plus accessible puisqu'un pays de moyenne importance (Pakistan, Iran ou d'autres amis ou ennemis) peuvent être de vrais menaces.
Le plus difficile à déloger sera la culture: langues, arts, multimédias. A propos, Maria Carey vient de battre les records d'Elvis Presley au hit parade des meilleurs succès continus (18 contre 16) et est sur le point de battre ceux des Beattles (22), tous anglophones évidemment.
Je viens d'entendre ce matin que G. W. Bush a comparé Nicolas Sarkozy à ... Elvis Presley. Comme sortie de sa dernière cession de l'OTAN, cela restera dans les annales. De là à imaginer un concert intime à l'Elysée interprété par Nicolas Presley et Carla Bruni, cela vaudrait bien un retour d'Ingrid Bétancourt à la liberté. Rêvons un peu dans ce monde d'ignominie.

Le vendredi 04 avril 2008 à 10:46, par attila Author Profile Page

Parce que, comme disent les américains, dans ce monde, il y a "les fuckers" et les "fuckies" et ils ajoutent qu'il vaut mieux faire partie des premiers.

Le vendredi 04 avril 2008 à 10:25, par juan2008 Author Profile Page

Pourquoi faut il "dominer le monde" ?

Le vendredi 04 avril 2008 à 10:23, par attila Author Profile Page

Voilà que le chanoine de Latran devient aussi "la dernière incarnation d'Elvis". Je me demande ce qu'en pense la Dalaï-Lama.
http://www.lefigaro.fr/debats/2008/04/04/01005-20080404AR...
A quand un concert intime à l'Elysée interprété par Nicolas Presley et Carla Bruni pour fêter la libération d'Ingrid Bétancourt. Cela mériterait un feu d'artifices.

Le samedi 05 avril 2008 à 10:48, par attila Author Profile Page

@juan2008
"Fuckera bien qui fuckera le dernier !" j'en connais un qui ne serait pas d'accord avec ce slogan: Ganghi.
"Pourquoi fucker ?": j'aurais pu vous citer d'autres expressions américaines plus connues et allant dans le même sens: alive and kicking, you don't kick a dead dog (dixit JFK), etc. L'origine est dûe à ce sacré Darwin qui a révélé sa théorie de l'évolution qui se résume par l'expression anglo-saxonne: the survival of the fittest, plus employée que son équivalent "la survie du plus fort". Si vous avez assisté à des séances de techniques de vente à l'américaine, vous savez sans doute que des mots tels que aggression, aggressive, killer, kill competition sont des qualités et non des défauts, de même que modeste, modestie sont des défauts ? Pour l'américain moyen, la vie n'est pas un long fleuve tranquille. Ses ancêtres ont toujours lutté, plus que les nôtres peut être.

@Juan2008
Lisez ceci et (programme take over the world) passez un bon weekend:
http://www.sfgate.com/cgi-bin/article.cgi?file=/gate/arch...

 

Le samedi 05 avril 2008 à 14:57, par attila Author Profile Page

@juan2008
D'abord c'est vous qui tenait au mot "fucker". "Pourquoi c'est bon ?". J'espère que vous avez eu l'occasion de vous en rendre compte puisque, si j'ai bien compris, vous avez des petits enfants. Donc ce n'est pas la peine de s'étendre là-dessus et je vous ai donné des chemins parallèles. Quant à "américains", ce n'est pas une obsession mais le coeur du sujet.
Même si cela me semble futile, pour "Qu'est ce qu'être fort ?" (je m'attendais à une question "pourquoi ...?"): imaginez que vous vous promenez en pleine forêt et arrive sur vous un gros ours menaçant, alors vous comprendrez ce qu'être fort veut dire. Au moins je l'espère.
La prochaine fois, je vous communiquerez mes tarifs pour des cours sur internet.

"...ma cinquième question ,à convenir avec moi que force n'est pas violence , que puissance n'est pas dictature , que justice n'est pas suivisme , que sentiment n'est pas faiblesse , qu'humour n'est pas exhibitionnisme ."

Et qu'à se faire une fin de dominer le monde , on se détruit soi même ."

N'ayant pas détecté de "pourquoi ...?", mon logiciel me dit qu'il n'y a pas lieu de vous charger pour cette cinquième question qui n'en est donc pas une. Je me sens d'ailleurs votre redevable puisque je suis tout à fait d'accord avec vous.
Pour le papier SF Gate, je savais que vous alliez tiquer sur sa "vétusté" mais le président qui en était l'instigateur est toujours là et, pour les américains (repetitus), une avancée sur les autres dans les domaines mentionnés est de ... 12 ans. J'en sais qq chose car j'ai travaillé pendant deux ans dans des programmes militaires de l'OTAN dans les années 60 en Californie.
Je remarque que notre hôte n'a pas réagi sur mon inclusion de la culture dans sa liste et j'espère ne pas être le seul à penser qu'elle constitue le vrai défi sérieux. Quand je vois le déséquilibre entre le nombre de films américains distribués en France et les films français visionnés en Amérique, je me dis qu'il faut se protéger. Quand est-ce que les USA nous sortirons des films genre "Aléxandre le bienheureux" ou "La vache et le prisonnier" ou celui de Michel Serraut avec la petite fille dont j'ai oublié le titre ?
Quant à Cicéron (ce n'est pas carré) mais je préfère Marc Aurèle car je suis pour le stoïcisme.  Je me corrige: Cicéron, pourtant stoïcien engagé, ne cachait pas son admiration de l'épicurisme dont, plus près de nous,  Hobbes et Marx étaient adeptes.
 
Le stoïcisme est l'une des principales philosophies de la période hellénistique, avec l'épicurisme et le scepticisme. Je suis tenté d'ajouter la superstition, qui a existé de tout temps, rien que pour me méfier du prochain sommet du G13.
Le pays le plus superstitieux est aussi le plus grand càd la Chine: leur adoration du chifre 8 a atteint le summum à l'occasion des JO en choisissant la date de cet évenement: le 8 du 8 de 2008 à 8 heures 8 minutes 8 secondes ! 
NB: Le deuxième pays en importance démographique sur le continent  africain est  l'Ethiopie et non l'Afrique du Sud. Quels sont les critères pour entrer dans le cercle du G7, G8, G13 ... ? Le fric, le régime ou la population ?

 L'Europe vaut mieux que des chimères:

http://www.lefigaro.fr/debats/2008/04/03/01005-20080403AR...

 

 

 

 

14:35 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/03/2008

Projet de vie, projet de mort


"Pour sortir de ce dilemme, chacun, très consciemment,  devrait pouvoir formaliser, non seulement un projet de vie, mais  aussi un projet de mort, sans cesse révisable. Si ce projet   est de mourir le plus tard possible, alors la société doit lui fournir tous les  soins disponibles     indépendamment de leur cout, de son âge et de son état.  

Si ce projet de mort est de choisir librement sa mort le moment venu, alors la société, entourée de toutes les  précautions et de toutes les procédures nécessaires  pour établir qu'il s'agit bien alors d'un acte de liberté, doit permettre à celui qui en décide ainsi  de bénéficier de toutes les aides nécessaires pour vivre sa mort aussi pleinement que sa vie."

  C'est exactement la situation actuelle en Belgique. Malheureusement, la Belgique est encore, contrairement à la France qui a établi la séparation entre l'église et l'état même si son nouveau président est train de faire un virage dangereux, un pays profondémment marquée par le catholicisme et ce sont les partis politiques catholiques, qui sont de retour au pouvoir (après huit ans d'absence pendant laquelle la loi a pu être votée par le gouvernement "violet"), et l'église qui essaient de remettre cette bonne loi sur l'euthanasie en question.

Le cardinal Daneels, premier prélat belge, condamne la publicité faite autour de l'euthanasie demandée par l'écrivain flamand Hugo Claus avant sa mort. Cela a été refusé à Chantal Sébire (qui est morte jour avant que Hugo Claus) en France qui ne demandait qu'à mourir dignement. Nous ne mourons pas égaux, suivant qu'on se trouve d'un côté ou de l'autre de la frontière ...

Euthanasie: un débat sucidaire

http://www.lefigaro.fr/debats/2008/03/24/01005-20080324AR... 

"Si ce projet   est de mourir le plus tard possible, alors la société doit lui fournir tous les  soins disponibles, indépendamment de leur coût, de son âge et de son état.  "

La dernière année de notre vie, notre dépense médicale équivaut à tout ce que nous avons déjà dépensé de toute notre vie. Alors, à ce tarif, pourrons-nous vraiment tenir la route ?

Apparemment, l'euthanasie n'intéresse pas beaucoup de monde. Pourtant, les problèmes d'éthique dont l'euthanasie n'est qu'une partie, devront nous préoccuper et occuperont nos dirigeants pendant longtemps, sur le plan national et européen. Car, non seulement nous ne savons pas quand nous mourons, mais où cela aura lieu. Cela peut se produire n'importe où, mais tenons-nous en à l'Europe, pour l'instant.


Le blog de JA est bien écrit. La vidéo de Christophe Barbier est bien dite:

http://www.lexpress.fr/idees/debats/dossier/editobarbier/... 

 

@mimi pinson

Si vous croyez qu'il y a reproche de ma part, il y a méprise. Je vous renvoie aux deux dernières interventions dans "Principe d'imprécation" du 30/10/2007. Le problème dans toute entreprise humaine est de savoir quelle est la part de risque et celle de certitude. La peur (voir "la Grâce des Femmes" par ex.), comme la colère d'ailleurs, est mauvaise conseillère. Si nos ancètres s'étaient arrêtés par la peur quand ils ont vu "filer" les premiers trains à 30 km/h dans la campagne, il n'y aurait pas eu de révolution industrielle.
Ici, le sujet est grave puisqu'il s'agît de gérer notre fin sur terre, pour moi, notre fin tout court. Cependant, sous prétexte de prudence, il ne faut pas arrêter le progrès quand il va dans le bon sens. Comme disait le général De Gaulle: "l'intendance suivra".
Il est vrai quand je vois ce que les américains prennent comme risques dans tout ce qu'ils entreprennent, cela m'effraie. J'ose croire que cela est instcrit dans leurs gênes, vu leurs origines aux 16-18ème siècles. Les européens sont en général plus prudents (ex. les OGM) et tant mieux. Mais quand il faut y aller, il faut y aller.

@mimi pinson
A défaut de fleurs, difficiles à envoyer sur le réseau, je vous ai déniché ce site blog, d'une autre Mimi (ou de vous-même?):
http://bloga4mains.skynetblogs.be/

En France, l'aquittement de la mère qui a aidé sa fille de 26 ans à mourir  dignement  est dans la ligne de ce que certains (les libéraux flamands notamment) veulent progresser en légalisant l'euthanasie à l'égard des mineurs et de ces malades qui sont incapables de donner leur avis. Les catholiques (CD&V et CDh) s'y opposeront. On verra.

Le mardi 29 avril 2008 à 14:55, par attila Author Profile Page

Apparemment, François Mitterrand, à la fin de sa vie , était devenu mystique, comme un simple mortel et n'assumait pas beaucoup le matérialisme du socialisme. Faiblesse, crainte de l'après, du vide, de la vacuité comme disent les bouddhistes ? http://archives.lesoir.be/t-20080429-00FWEU.html?query=ca...

Justement, le bouddhisme (et l'hindouisme encore plus), condamne toute élimination de vie, que ce soit par euthanasie, suicide ou avortement. Un livre que je conseillerais est "Le moine et le philosophe" par Jean-François Revel et Matthieu Ricard (son fils). Cela fait partie de mon trio après "Le moine et l'astrophysicien" et "Plaidoyer pour le bonheur". Et pourtant, avec la médecine moderne, l'Occident est sur le point d'éliminer la souffrance physique qui est la hantise et la raison d'être du bouddhisme. Ce dernier préfère encore, au XXIème siécle, dire aux souffrants: luttez la souffrance de l'intérieur par les techniques de l'introspection, de la méditation, de la contemplation. A choisir, mon choix sera vite fait ! Adieu le bouddhisme ! Et aussi l'hindouisme car, très bientôt, l'Inde sera confrontée à des contradictions entre le progrès scientifique et des doctrines d'un autre temps. Donc, adieu l'hindouisme. Et, tant qu'à faire, adieu tous les "ismes" qui m'étouffent, me bouffent l'air !

 

09:55 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/03/2008

Echéances

1. Dix mois, trois mois, cinq ans: le titre du dernier post de Jacques Attali

2. Tois mois, un an, trois ans ?: le titre du journal Le Soir de ce jour

3. Chantal Sébire - Hugo Claus: réunis dans la mort atteinte de manière diamètralement opposée par la faute des décisions d'hommes politiques de deux pays européens voisins

Coïncidence ? Fatalisme ? Manque de prévoyance ?

Quelle que soit la vraie raison, le temps est notre maître à tous, mais il est de notre devoir d'essayer de le maîtriser. 

11:14 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Dix mois, trois mois, cinq ans

"Elle (Il, le pays)veut que l'un incarne la majesté de la nation ; et que l'autre réforme ce qui doit ou peut l'etre."
Conseil: avant de se présenter aux électeurs, le politicien devrait faire un examen de conscience pour savoir s'il sera, une fois élu, l'homme de la situation. Une fois élu, il faut s'exécuter. Apparemment, le président français n'est pas homme qui aime s'ennuyer et le premier ministre a plutôt pas mal de "majesté". La solution est toute tracée: jeu de chaises musicales et continuons la partition car l'auditoire risque de s'ennuyer !
En Belgique, nous vivons ce jour la même symphonie que nous, citoyens, avons écrite note par vote. Ici aussi, le premier violon (ami de Sarkozy) voudrait bien prendre la place du chef d'orchestre mais, sa manière étant jugée trop arrogante surtout par les francophones, il a définitivement perdu la partie.

L'idéal est, évidemment, comme en Pologne, que ces deux postes clés soient occupés par deux frères jumeaux. Alors cela passerait inapperçu ...

09:13 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/03/2008

1929 ?

Mais qui se soucie de nous ?

Le mercredi 19 mars 2008 à 09:54, par attila Author Profile Page

A ma question 'bête' "mais qui se soucie de nous ?", allusion à la chanson de Jacques Dutronc (l'homme descend du singe, le singe de l'arbre et Jacques du tronc), JA aurait pu me répondre "mais, le microcrédit, mon cher Watson".
En effet, les grandes banques Dexia, BNP, Morgan Stanley ... jouent la carte de la microfinance. Dans quel but: pour s'acheter une image d'entreprise socialement responsable ou bien pour une intérêt financier réel ? Ce système fonctionnant par l'intermédiaire d'Institutions de MicroFinance (IMF), la société Blue Orchard créée par le belge Jean-Pierre de Schrevel, s'attribue les 300 à 400 IMF dans le monde qui sont les plus rentables et table sur un rendement juteux. Le reste des 5 à 10.000 IMF se contente d'une mission sociale avec un minimum d'intérêt financier, mais un très haut taux respect des contrats par les micro-emprunteurs (plus de 97%).
Mais l'entreprise qui a le vent en poupe dans ce domaine est Kiva (www.kiva.org). Kiva permet à tout entrepreneur de trouver l'argent nécessaire sur le web, càd à portée d'une souris. Kiva compte pour l'instant une communauté de 264.065 prêteurs et finance 37.186 projets pour un montant de 24.9 millions de dollars, avec un taux de défaillance insignifiant de 0.11%. Tout le monde se lève pour le web ...

 Comment, l'homo sapiens sapiens, qui bientôt va inaugurer le nouvel accélérateur de particules LHC au CERN, vient de réussir à la perfection le lancement de la navette ravitailleuse ATV, fait de plus en plus de merveilles en médecine, arrive à se laisser mener par le bout du nez par des cow-boys:
http://www.lefigaro.fr/debats/2008/03/18/01005-20080318ARTFIG00494-les-marchescontre-la-democratie.php
C'est révoltant. Nous sommes en droit d'attendre de Jacques Attali sa synthèse sur ce blog. Pourquoi l'économie ne serait pas une science ?

CERN: le LHC était programmé pour être lancé le 26 novembre 2007. Faute à un défaut de fabrication des aimants fournis par les américains de Fermilab (concurrent du CERN), problème élémentaire de résistance de matériaux, le lancement du LHC a dû être retardé de six mois.

ATV: pour l'instant, il n'y a que les russes et les européens qui sont capables de faire des amarrages automatiques dans l'espace. Les américains sont en retard dans ce domaine.

16:35 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/03/2008

Yves Leterme: wrong job ?

A écouter Yves Leterme (Leterne?), futur premier ministre belge (?), on se demande entendre un modeste coureur cycliste à une étape du tour de France qui essaie de rattraper sa mauvaise performance en prenant une attitude positive sur l'étape prochaine.

Cet homme s'est-t-il trompé de métier ? Ou bien faut-il réserver la politique à des diplômes spécialisés et non au fait d'être élu au suffrage universel ?

Le premier quotidien francophone belge Le Soir me flatte en titrant son édition du 19/03/2008 "LE TERNE 1ER".

09:38 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/03/2008

La défaite en chantant

"L'Etat (NDLR: socialiste)constitue la violence concentrée et organisée. L'individu a une âme mais l'Etat représente une machine sans âme qui ne peut se débarrasser de la violence qui l'a fait naître. Je vois croître le pouvoir d'Etat avec beaucoup  de crainte, parce qu'il se vante de faire le bien en réduisant l'exploitation capitaliste alors qu'en réalité il cause les plus graves dégâts en annihilant l'individualisme qui est à la racine de tout progrès". Gandhi par J. Attali p. 315.
Alors, demander de la cohérence à la gauche française ... S'il doit y avoir une gauche (en tant que contre-pouvoir) en Europe, elle doit être européenne et s'inspirer des partis de gauche qui réussissent. Pour l'instant, à part l'Espagne au triomphe temporaire et accidentel et les travaillistes anglais, on peut chercher.

D'après Karl Marx, le capitalisme est le passage obligé pour le communisme/socialisme.
A quand un débat (virtuel) mené par JA entre Karl Marx, Mohandas Gandhi et Blaise Pascal ?

" Les juifs nous ont donné Jésus-Christ et Karl Marx, et ils se sont payés le luxe de ne suivre ni l'un ni l'autre". Peter Ustinov

De nos jours, on les appelerait des expats.

Ouvrons nos fenêtres (windows) sur les expats de l'histoire: Bouddha, Lao-Tseu, Alexandre le Grand, Jules César, Cléopâtre (ratée), Jésus-Christ, Attila (salut l'ancètre), Mahommet, Gengis Khan, Tamerlan, Catherine et Marie de Médecis, Catherine II, Napoléon, Che Guévara, DSK du PS, etc ... dont la plupart ont eu un destin sanguinaire.

Et si notre couple présidentiel italo-hongrois allait en Equateur pour nous ramener Ingrid Bétancourt et Ugo Chavez, l'une pour donner à l'humanité un peu de sa dignité déjà fort entamée par ce cauchemar, et l'autre pour reprendre la tête du PS français qui l'a perdue depuis plus de cinq ans. Rêvons un peu !

 

10:59 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/03/2008

Le sexe de l'économie

Le mercredi 13 février 2008 à 10:02, par juan2008 [TypeKey Profile Page]

 

Attali doit la moitié de son cachet pour ce post à Attila qui avait fait plus court et percutant dans sa contribution du mercredi 6 février à 21h47 , dans le billet "demain les riches" .

@juan2008
merci pour la reconnaissance de droit d'auteur.
S'il admet que la moitié des métiers du futur sera détenue par le terrorisme (un autre de mes posts sur "Demain, les riches"), JA devrait démissionner de l'Express. Sauf s'il ajoute la 317ème et 318ème recommandation à son rapport.
Malheureusement, ces deux métiers étant basés sur l'exploitation du temps du partenaire ou de l'adversaire, et qu'il n'est pas du tout sûr que le temps éxiste (cf. l'invariance de la vitesse de la lumière), nous risquons de parler dans le vide, qui, lui, éxiste. Moi qui songeais partager mon dû, voilà que ça tombe à l'eau. Allo, vous m'entendez ?

Le samedi 08 mars 2008 à 11:15, par attila [TypeKey Profile Page]

 

Le plus vieux métier du monde, dont j'ai parlé dans "Demain, les riches" et ici, ne serait pas inventé par l'homo sapiens sapiens. En effet, une étude syngapourienne vient de démontrer que chez nos amis les macaques, le mâle qui désire avoir un rapport sexuel avec une femelle, doit "payer" en offrant des friandises ou tout objet de valeur avant d'obtenir son "billet d'entrée".

http://www.newscientist.com/channel/sex/mg19726374.100-ma...

http://www.time.com/time/health/article/0,8599,1700821,00...

Je m'en voudrais de passer sous silence la journée mondiale de la femme : en pensant aux femmes du Nord Kivu et de toute l'Afrique, à celles des pays musulmans, de l'Inde et de toute l'Asie, je dirai que l'éternité ne serait pas suffisante pour que l'homme répare les outrages portés aux femmes, nos mères, nos soeurs, nos compagnes.

Effets colatéraux de la prostitution:

http://edition.cnn.com/2008/POLITICS/03/13/spitzer.kriste... 

10:25 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/03/2008

L'impopularité démocratique


En France, on a promis le pouvoir d'achat, en Belgique la scission du pays, ailleurs le rasage ou la vodka gratis ... mais une fois au pouvoir, on se rend compte que ce n'était que du vent. La faute est en partie due à la crédulité du citoyen électeur. De là à nous promettre des politiciens sages qui nous priveraient des combats de coqs/poules ou du crépage de chignons pendant les campagnes électorales ...
Est-ce cela la vraie marche vers la civilisation, càd la perte de la nature animale de l'homme/femme ?

 
Pour enchaîner sur mon post précédent ici, j'ai assisté hier à une conférence du Professeur Jacques Rifflet, bien connu pour son franc-parler et sa compétence en géopolitique, que je voudrais citer ici: "six cents ans avant Jésus Christ, un sage grec a dit: "les qualités requises pour être élu sont inversément proportionnelles à celles éxigées pour gouverner."" 

12:45 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/03/2008

Nouvelle approche de la politique franco-africaine

http://www.lefigaro.fr/debats/2008/02/29/01005-20080229AR...

15:18 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

la grâce des femmes

Le vendredi 29 février 2008 à 10:28, par attila [TypeKey Profile Page]

Vivre ou survivre, that is the question:

Voilà une question interpellante qui mérite la refléxion de chacun:

1. Suite à mon intervention spontanée en forme de cri du coeur dans le sujet précédent "nourrir le monde", la Président de "La Grâce des Femmes" m'a envoyé un email personnel que je ne me permettrai pas de publier ici mais dont voici ma réponse qui est en rapport avec le sujet ci-dessus:
Madame,

Vivre dans la peur, ce n'est pas vivre, c'est survivre. Je souhaite à vous et à tous les Africains de vivre et pas seulement de survivre. La tâche des responsables d'Etats et de l'ONU, en majorité masculins, est d'assurer pas seulement la survie mais la vie normale à tous les habitants de la terre, les plus faibles en premier lieu. En tant que citoyen d'un pays démocratique, je me sens le patron de ces dirigeants que j'ai élus et de pouvoir les critiquer librement quand ils ne font pas leur devoir.

Tout en comprenant votre attitude de prudence, je déplore la situation dans laquelle se trouve la population de votre région. Il n'est évidemment pas dans mon intention de vous mettre "les grandes institutions du monde" sur votre dos. Mes avis ne concernant que moi-même, je ne vois pas comment cela devrait vous concerner.
"Si tu abandonnes un peu de ta liberté en espérant avoir plus de sécurité, tu n'auras ni la liberté ni la sécurité" Thomas Jefferson (de mémoire)

Je vous souhaite tout le courage du monde pour en sortir de vos problèmes.

Cordialement,
2. "Misha Defonseca a vécu en trompe-l'oeil" titre ce matin en tête de sa première page le quotidien Le Soir. Il s'agît de l'auteur de "Survivre avec les loups" livre best-seller dont le film interprété par Laetitia Casta jouit d'un grand succès en ce moment. Il s'avère que cette histoire, d'après une enquête menée par Le Soir, est entièrement inventée, comme a dû l'admettre l'auteur dont le vrai nom est Monique De Wael.
3. http://www.lefigaro.fr/debats/2008/02/29/01005-20080229AR...

La phrase en rapport avec notre sujet est:
"Leur seul espoir est de survivre sur leur magot en tant que narcotrafiquants".
Pour ma part, je retiens comme leçon la phrase suivante, extraite du même quotidien Le Soir et dont l'auteur est Béatrice Delvaux, rédactrice en chef:
"Sil n'est pas interdit de croire aux contes de fées, l'esprit critique du lecteur, du spectateur, de l'électeur, bref du citoyen est une faculté indissociable de la capacité d'enthousiasme".
La question me reste tout de même derrière la gorge: est-ce que les faibles, dont la majorité sont les femmes, les enfants, les vieux, sont condamnés à survivre sans jamais avoir le droit de vivre ?

 

Le samedi 01 mars 2008 à 10:42, par attila [TypeKey Profile Page]

Juste une curiosité: pourquoi le site "La Grâce des femmes" qui se veut multilingue, n'a pas de version anglaise ? Anglophone persona non grata ? Ou est-ce la guéguerre anglo(américano)-français sur le continent noir ? Est-ce vrai pour les autres ex-colonies françaises ?

Puisqu'on parle d'Afrique, pour ceux (nombreux) qui en sont amoureux, voici un rafraichissement historique qui, je l'espère, va donner un peu de baume au coeur à tous:

http://nazret.com/blog/index.php?title=ethiopia_marks_112...

Le message de l'Impératrice Taïtu dans la première vidéo est révélateur du courage des femmes africaines. 

Ma petite fille, qui est née le 21 février 1996, càd 9 jours avant le centenaire de la bataille d'Adoua, est italienne par son père et porte le prénom Adua.

Bon weekend ou fin de semaine ! 

Dans quel monde vivons-nous?
Tandis que des centaines de millions de femmes avec leurs enfants abandonnés par leurs géniteurs se battent pour gagner de quoi survivre quotidiennement, voici où nous mène notre civilisation occidentale: à devenir riche en dormant! Il y en a eu d'autres dans ce genre: vendre une trombonne contre une maison, des pixels contre des dollars, etc. Shame on you !
http://www.sleepingrich.com/

10:47 Écrit par attila dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |